logo ventisetterosso
Gilles Villeneuve
Ce site naît du besoin intime de transformer un sentiment en quelque chose de concret, en quelque chose à dédier à un ami, à un copain idéal qui n'a jamais trahit la confiance de tous ceux qui croyaient en lui.
Gilles a été tout ça pour moi; chaque moment passé à l'observer, à l'écouter et dans l'impossible essai de lui communiquer toute mon adoration, tout cela ne m'a pas deçu.
J'ai grandi en admiration de ses conduites, en piste et en dehors, mais Villeneuve n'a pas été un héros, tout ce qu'il a réalisé a été fait pour soi-même et nous, idéalement, nous nous sommes unis à lui, nous nous sommes sentis impliqués dans ses rêves, dans les projets d'un homme qui n'a jamais voulu grandir, avec sa fragilité, ses défaillances et dans sa extraordinaire normalité.
Donc, en regardant derrière moi, j'ai compris que Gilles a été pour moi comme un père, car il m'a appris à vivre du coté de la justesse et maintenant, après trente-cinq ans de son décès, Gil est devenu un fils, car la douleur que je prouve chaque fois que je pense à sa manque est tellement démesuré, que je me sens seulement un survivant.
Gilles Villeneuve


Il ètait arrivé au sommet de son mont et sûrement, de là-haut, il voyait les choses en une optique
différente  par  rapport  à la  notre,  nous qui,  modestes fourmis,  avons  choisis  de  les voir  du  bas.


(Jeff Hutchinson de "Grand Prix International magazine" du 13 mai 1982)